• college-laillé-conncours-atelier cub3
  • FACADE SUD -laillé
  • FACADE NORD -laillé
  • MASSE-lailléjpg
  • AXONO V2
  • A4 coupe axo détail bis
  • A4 coupe hall
  • A4 laille coupe etudes
  • coupe restauration

A/ PARTI ARCHITECTURAL, FONCTIONNEL ET TECHNIQUE.

A la lecture du programme, plusieurs enjeux se dégagent.
– La prise en considération d’un tissu urbain en plein essor, comprenant la création de la future ZAC , composée principalement de maisons d’habitation ,de logements collectifs et de bâtiments public à vocation sportive.
-La réflexion sur l’identité du projet est à étudier avec soin : La relation avec l’espace public participera pleinement à l’identité du lieu et aux ambiances créées.
Le traitement des séquences entre espace public et bâti devra à la fois refléter l’aspect social de l’institution et donner une image d’ouverture et de modernité.

Le projet est entièrement dévolu à l’utilisateur : La qualité des espaces intérieurs ainsi que l’ergonomie sont traités avec soin
Les volumes se doivent d’être généreux. Le regard doit pouvoir s’échapper et bénéficier de la présence du végétal autant que possible, que ce soit lors des déplacements ou depuis les stations assises.
Dans une démarche de développement durable, notre conception s’est focalisée sur la flexibilité des lieux tout en s’évertuant à dépasser le simple fonctionnalisme : il nous est primordial de penser l’ergonomie et la convivialité dans la conception architecturale tant pour les collégiens que pour les adultes Le bien être dans la qualité des espaces favorise la réussite scolaire et l’ambiance générale de l’établissement. L’ouverture sur la cité permet de créer des passerelles qui contribuent au renforcement de la qualité de formation.
La conception simple et résonnée des matériaux confère au projet une qualité de construction garantissant la pérennité et la simplicité d’entretien dans le temps.
VOILA CE A QUOI NOTRE PROJET VA REPONDRE

1- UNE LOGIQUE D’INSCRIPTION DANS LE SITE :

Le bâtiment est implanté sur le haut de la parcelle. Il se pose comme la dernière limite construite en écho au grand paysage. Il regarde Rennes positionnée en contrebas.
Dans ce contexte fort, le bâtiment se présente dans toute sa volumétrie comme un appel de l’institution vers la ville.
Créant un fond de scène à la perspective depuis le parking & la salle de l’archipel, la partie sud est composée d’une façade évolutive. Revêtue d’une texture d’apparence inhabituelle formant un brise soleil, ce jeu de pliage évoque le livre ouvert du savoir et donne, par le jeu d’ombre et de couleur une épaisseur à la peau du bâtiment. Les surfaces vibrent sous la lumière et semblent en mouvement selon l’angle de vision du piéton et la course du soleil.

Dans ce contexte urbain notre projet respecte les grands axes du programme :
– traitement des interfaces espaces publics / bâtis
– visibilité et image du projet depuis les axes forts du développement urbain
– optimisation des flux et déplacements piétons et cycles
– prise en compte et préservations des alignements d’arbres sur le site
– perspective sur le grand paysage
– accès des véhicules de livraison

Notre bâtiment s’organise sur 2 axes Est/Ouest et nord/sud :
L’axe Est/Ouest formant le bâtiment principal sur 3 niveaux vient créer un front bâti dans la continuité de la salle de sport respectant ainsi l’échelle du site. Pour minimiser l’impact, nous avons posé le bâtiment sur un socle de schiste en rappel à l’architecture traditionnelle du site et créer un décalage du bâtiment. Le collégien est accompagné naturellement par ce ruban de pierre perforé, créant un moucharabieh et protégeant l’intimité des salles d’études donnant sur un patio verdoyant.
Le parvis vient se glisser sous le volume de la salle des professeurs formant un fond de scène à l’échelle de l’édifice participe alors à la structuration des espaces paysagers.
L’architecture de la construction doit accompagner le cheminement des collégiens, et affirmer son identité.

En réponse à la nécessité de compacité du projet, pour des raisons d’efficience thermique, pour l’économie du foncier mais également pour l’optimisation des déplacements, nous avons superposés les éléments du programme sur plusieurs niveaux.
Le positionnement des 3 niveaux sur l’axe Est/Ouest permet de protéger la cours de récréation des vents dominants.

L’axe Nord/sud
De part et d’autre du volume principal, nous avons créé deux entités : l’une située à l’ouest et recréant un front bâti sur la rue de la buterne et l’autre à l’est en rez-de-chaussée créant une zone de transition avec la future ZAC.
A l’ouest, par la réalisation d’un mur de schiste dans la continuité du socle du parvis, nous avons aménagé un accès privilégié à la zone de livraison du collège et de la cuisine. Cet espace technique peut être isolé et fonctionner en toute indépendance.
Dans le prolongement de la rue de la buterne. Nous avons également créé un accès pour les 2 logements : ceci leur confère une intimité par rapport au projet du collège. Il offre un accès à la cour de récréation pour les services incendies.

2 LES ELEMENTS QUI ONT CONDUIT AU PARTI CHOISI :

Nous avons choisi le parti pris d’un schéma organisationnel simple et efficace des différentes entités, permettant ainsi d’avoir une pratique et une lecture simples du bâtiment.
Le projet s’organise autour des différents pôles suivant :

Le projet s’organise autour d’un axe fort (est/ouest) regroupant l’ensemble des espaces couramment utilisés par les élèves.
Au rez-de-chaussée, la vie scolaire avec les permanences, le CDI, Le bureau du CPE et le préau.
Dans les étages, l’enseignement.
La liaison entre ces espaces s’opère par le vaste hall en gradin qui oriente les élèves naturellement vers le préau ou vers les salles de classe. Positionné au centre il permet de faire rayonner tout autour de lui l’ensemble des pôles indispensables au fonctionnement du collège.
Au sud, coté parvis, sont implantés l’administration au rez-de-chaussée et les espaces enseignants à l’étage. Ces espaces ont besoin d’une certaine intimité et d’autonomie. Ils se trouvent donc en dehors des parcours fréquentés par les élèves; Interfaces entre la vie interne du collège et la vie de la cité, ils sont directement accessibles et facilement repérables depuis l’entrée. Dans ce même souci d’autonomie, la salle multi-activités trouve place au rez -de-chaussée dans une aile implantée à l’est du site. Elle dispose ainsi d’un accès indépendant et permet l’utilisation en dehors des activités du collège. Dans la continuité sont implantés, toujours suivant un axe nord/sud, les salles de musique et les foyers. Espaces plus bruyants, ceux-ci sont ainsi à l’écart des autres salles d’enseignement.
Coté nord du hall, s’ouvre un vaste préau accueillant les élèves et leur donnant accès à leurs casiers; cet espace traverse tout le collège d’ouest en est, en desservant ainsi l’ensemble des locaux de la vie scolaire, les circulations verticales et le pôles restauration.
De part ses contraintes de fonctionnements, l’espace de restauration, s’installe naturellement le long de la rue buterne formant la limite du collège vis-à-vis de la route ; toute l’orientation des espaces est imaginée vers le paysage. Une cour à la taille optimisée permet d’accueillir les livraisons et autres interventions techniques. Dans un souci de rationnaliser les flux des élèves les salles d’enseignements ont été regroupées dans les étages; un niveau d’enseignement courant et un niveau d’enseignement technique, scientifique et artistique. Situés au dernier niveau, ils profitent ainsi du calme et de la vue sur le paysage; cette ambiance concourt à la quiétude et l’apprentissage .

1 BRISE SOLEIL MULTIFONCTION

Ce jeu de pliage vient protéger l’ensemble de la façade sud et apporte une vibration plastique, par son jeu de relief et de coloration, il sera la future image du collège.
Plus qu’un brise soleil cette façade est évolutive suivant l’éclairage. Elle se veut en mouvement comme doit l’être le collège du futur.
suivant sa position, le piéton pourra percevoir une forme aérée, colorée donnant de l’épaisseur à la façade, ou plus opaque et d’une autre couleur. Composés de lames d’aluminium bicolores les angles seront étudiés et positionnés en fonction de la course du soleil en été et viendront protéger des surchauffes les salles de classes.
Simple de mise en œuvre pour limiter les coûts, le système est fixé sur un tube en aluminium formant la structure porteuse, composé d’une rainure en T qui viendra accueillir le boulonnage de chaque élément. Le temps de main d’œuvre, réalisé en majeure partie en atelier, sera minimisé.
Depuis les salles de cours orientées au sud, le brise soleil viendra également cadrer les vues sur le grand paysage, créant de l’intimité et favorisant ainsi la concentration.

1 Le Parvis
Zone de transition entre l’espace public et l’espace de vie du collège, il est organisé dans le prolongement de l’aménagement urbain dédié à l’accès des différents modes de transports. Ouvert sur l’extérieur, mais clos pour favoriser la sécurité, il est cadré par l’implantation du bâti et donne l’image d’un édifice moderne et dynamique. Il permet aux élèves de pénétrer rapidement dans un espace sécurisé.
Pour son orientation nous avons pris en compte le futur schéma du développement urbain et favorisé un double accès : l’un est tourné vers le parvis des équipements et l’autre est plus dédié aux piétons arrivant par le chemin des écoliers. A proximité de son entrée on y retrouve le local vélo.
Le parvis permet également d’accéder à des entités pouvant fonctionner de façon indépendante des horaires ouverture du collège, à savoir la salle multi-activités et la salle de réunion.

Fonctionnement interne
LE HALL
Le hall, espace central du projet.
Il est à la fois espace d’accès au collège, espace de transition vers la cour, le préau, les étages, l’administration et l’infirmerie. Il est surtout conçu comme un espace révélant une volumétrie inattendue, ouvert sur les 3 niveaux il reçoit des éclairages naturels venant de l’ensemble des orientations créant ainsi un jeu d’ombres et de lumières qui viennent sculpter le volume suivant la course du soleil.
Ces ouvertures orientent également la vue sur l’extérieur. Par exemple au R+1 en arrivant sur le palier une grande ouverture permet un cadrage sur une ligne d’horizon avec Rennes en fond de tableau, tandis qu’au r+2 le cadrage est réalisé sur le bourg de Laillé.
Il est également conçu comme un espace de convivialité et d’échanges: pour cela nous y avons réalisé un large gradin permettant aux élèves de s’approprier l’espace pendant les pauses, mais aussi de servir d’amphithéâtre, d’espace d’information, de représentation , d’exposition, de création et toute autre activité pouvant participer à la vie du collège.

Les Patios
On les retrouve dans plusieurs espaces du projet (salle d’études, CDI, salle de restauration du personnel; ils revêtent plusieurs fonctions outre l’évident apport de lumière naturelle :
– ils permettent de créer des espaces intimes propices au calme et à la réflexion (ci-dessous nous pouvons voir que malgré la proximité du parvis d’entrée avec les salles d’études, celles- ci sont préservées de l’agitation par le patio et le mur moucharabieh)
– ils donnent une sensation de dilatation de l’espace en ouvrant la perspective sur l’extérieur
– ils peuvent être un prolongement des espaces intérieurs en période chaude (voir croquis ci-dessous)
– ils apportent de l’air frais dans le cadre de la sur-ventilation nocturne.

Les circulations horizontales
Des puits de lumière permettent de faire pénétrer la lumière naturelle au cœur de la construction, et créent des ambiances formant des dilatations lumineuses variées dans les circulations (croquis ci-dessus). Ces circulations ont une importance cruciale dans la perception de la vie du bâtiment. En effet elles sont des espaces de transition qui doivent supporter des flux importants pendant les périodes d’intercours. Elles doivent pouvoir être également faciles à surveiller
Les circulations verticales
Nous avons apporté une attention particulière à ces espaces de transition qui doivent également absorber un flux très important d’élèves sur un temps très court.
Leur implantation a été étudiée afin qu’elles soient positionnées de façon homogène, mais également à proximité immédiate du centre du bâtiment qu’est le préau.
3 circulations verticales se trouvent donc à sa proximité immédiate. Ces espaces auront chacun un apport de lumière naturelles important pour créer une transition harmonieuse, le tout sera complété par un traitement acoustique soigné afin d’éviter le désagrément sonore, souvent constaté dans ces zones de transition.(croquis ci-dessous)

Le Préau
Il viendra se lover sous le grand axe des salles de classes, (croquis ci-dessus) il s’ouvrira sur toute sa largeur vers la cour de recréation et sur un espace végétal. Il sera protégé des vents et des intempéries sur 3 côtés, de par sa position centrale entre le bâti. Son emplacement privilégié, desservant directement les salles d’études, le Cdi, la restauration, le foyer, la cartablerie, les sanitaires, le hall d’entrée, mais également les 3 principales circulations verticales, fera de cet espace une rotule de vie au cœur du bâtiment (croquis ci-dessous).
Un soin particulier sera donc apporté au traitement esthétique et acoustique en réalisant un plafond absorbant en bardage de lames de bois ajouré ainsi qu’ un dessin chromatique démarquant l’espace. Au centre de ce dispositif nous avons souhaité positionner la zone de surveillance pour favoriser les vues directes sur l’ensemble du pôle d’accompagnement à l’enseignement et les cours de recréation.

Les cours de récréation

Orientées vers la perspective de la ville de Rennes et s’ouvrant directement sur l’espace central qu’est le préau les cours sont divisées en plusieurs aires. La partie haute, zone protégée des vents sera une cour plus calme dédiée au petit jeu mais également à l’échange sur les bancs repartis en périphérie. Un espace végétalisé sera en liaison directe avec la salle de restauration s’ouvrant au sud, permettant de créer un environnement calme sur le temps du repas.

La zone basse implantée dans la pente naturelle du terrain en contrebas sera dédiée aux jeux de ballon .Plus bruyante de par son utilisation nous l’avons légèrement écartée du bâtiment dans le but de ne pas générer de perturbations pour les salles de cours; la transition entre cet espace minéral et la zone naturelle au nord et dédié à la gestion des eaux, se fera par la création d’un verger pédagogique, rappel de l’histoire des lieux et d’un théâtre de verdure qui pourra être dédié à l’enseignement de la biodiversité.

L’espace restauration
Cet espace regroupe deux entités dans une même zone, un espace technique destiné à la préparation des repas et un espace de restauration plus convivial. Nous avons créé une cuisine ouverte afin de favoriser les échanges et la liaison entre ces 2 espaces. Cette liaison visuelle se fera au niveau de la zone de la ligne de self. Elle sera favorisée par un apport important et varié de lumière naturelle. Nous créons à cet effet une ouverture directe vers l’extérieur donnant ainsi la possibilité au regard de s’échapper et un éclairage zénithal offrant une double hauteur. Cet un apport de lumière subtile et indirecte offre à l’ensemble des zones de préparation des repas un éclairage naturel propice au bien être.
Les zones de livraisons et techniques seront elles orientées à l’ouest afin de s’ouvrir sur la cour de service pour faciliter les livraisons.
La salle de restauration proprement dite sera traitée comme un espace convivial, orienté au nord sur le grand paysage et au sud sur un espace vert favorisant le calme.

LE PROJET EN QUELQUES CHIFFRES
Partager sur :

  • Maître d’ouvrage : Département Ille et Vilaine
  • Région(s) : Bretagne
  • Départements(s) : Ille et Vilaine
  • Ville(s) : Laillé
  • Type d’activités - - Collège
  • Coût : 9 700 000 €HT